Jules,  Sorties, Vacances

Clins d’œil de Pâques – Jour 2 (bis) : Maison de la Magie (Blois)

Second petit post pour cette deuxième journée… L’après-midi, après la sieste, nous sommes allés voir la Maison de la Magie, en hommage à Robert Houdin, le célèbre illusionniste Blésois.

http://img684.imageshack.us/img684/3782/001ak.png
Elle se situe donc dans la belle ville de Blois…

Voici la façade de la Maison… elle date de 1856.

http://img202.imageshack.us/img202/3782/003mq.png
Et voici Robert Houdin (Jean-Eugène Robert, dit Robert Houdin, plus exactement).

Robert Houdin est né à Blois le 7 Décembre 1805. Il est issu d’une grande famille d’horlogers ; Blois était en effet, au XVIème siècle, l’un des principaux pôles européens pour l’horlogerie. Il fut donc horloger, puis il s’intéressa à l’optique. Grâce à ses connaissances techniques, il mit au point plusieurs dispositifs optiques de précision, dont les principes ont été repris par la suite. Il était également passionné par l’automatisme, et créa plusieurs automates. De là, il s’est spécialisé dans les illusions d’optique…

Pour en savoir plus sur la vie trépidante de Robert Houdin,
vous pouvez jeter un œil au dossier de presse de la Maison.

http://img856.imageshack.us/img856/4370/004gz.png

Vous y verrez également les 6 dragons automates géants, qui sortent périodiquement par les 6 fenêtres centrales de la Maison, et que nous avons vainement attendus à 18h (petite erreur de programmation… leur dernière sortie a du se faire une demi heure plus tôt !). [Photo : l’Internaute]. Il s’agit d’une œuvre de Michell et Jean-Pierre Hartmann, sculpteurs et plasticiens spécialisés dans les sculptures à mouvement.

De notre avis à nous, l’exposition (temporaire, sur les Dragons & Chimères, et permanente) est très intéressante, bien que nous soyons restés un peu sur notre faim.

Enfin, savez-vous que l’illustre prestidigitateur Harry Houdini (le Roi de l’Évasion !) avait emprunté son nom à notre Robert Houdin national, qu’il admirait beaucoup ? Une petite pièce de la Maison de la Magie lui est consacrée. J’y ai appris de quelle façon stupide est mort Houdini… Celui-ci était apparemment capable d’encaisser de sacrés coups de poing dans le ventre sans sourciller. Un jour, un étudiant a voulu vérifier les faits ; il lui a décoché une droite magistrale, avant qu’Houdini ait pu s’y préparer… Quelques jours plus tard, ce dernier mourut des suites d’une péritonite… 🙁

Hum. Pour finir sur une note moins triste, je vous suggère de lire la biographie de Robert Houdin sur Wikipédia. Hihi ! 😉 …à demain !